Comment aider les gens à vivre le passage vers l'autre vie ?

Explique lui d'abord ce qu'est la vraie vie d'ici. Ce qu'il est venu faire. Pourquoi il est là.
Souvent vous ne savez pas la vraie raison de votre vie ici. Ce n'est pas manger, boire et se reproduire.
Dis-lui ce qu'est l'évolution vers l'Amour ; que rien n'est perdu jusqu'au dernier souffle et même après. Rien n'est jamais perdu, mais tout est évalué. Tout compte, y compris ce que vous ne connaissez pas, ce que vous ne comprenez pas, ou ce que vous avez oublié par manque d'intérêt, ou de perfidie.
Vos critères de valeurs n'ont pas de poids, puisqu'ils correspondent à votre logique humaine. La perception du Divin est tout autre, puisqu'elle n'est qu'Amour.

Dans cette vision d'Amour, comment pourriez-vous être condamnés, puisqu'il n'y a pas de fautes, mais des faiblesses ; pas de péchés, mais des manques d'Amour, – à votre égard très souvent –, ou envers les autres. Il n'y a pas de crimes, mais seulement la main du destin qui vous guide vers ce que vous devez être. Votre logique n'a pas sa part dans l'évaluation de votre âme après le passage.
Oubliez vos critères humains, ils sont sans fondement.
Oubliez vos jugements humains, ils sont erronés.
Oubliez tout, puisque rien n'est juste et que les mondes sont si complexes qu'il ne vous appartient pas de les saisir.
Oubliez tout et remettez-vous dans les mains de l'Amour, en confiance.
L'Amour est là, l'Amour est juste.
L'Amour est la conscience absolue de ce que vous êtes devenus dans cette expérience, (cette vie).
Il n'y a pas de jugement final. Il y a, au départ, (naissance) un but d'évolution de votre humanité, comme du reste de la création.

Comment pourriez-vous saisir tout ce savoir universel dans cette vie ?
Laissez-vous aller. Lâchez cette vie en confiance, elle n'est que passage vers une autre merveille.
N'ayez pas peur du futur, puisqu'il n'est qu'Amour.
Ce qui vous apeure, c'est de lâcher vos convictions, de quitter vos biens matériels et les personnes qui vous entourent. - C'est bien normal. - Mais pensez à l'Amour que vous allez recevoir. Pensez à la consolation de vos peines, de vos douleurs, de vos peurs.

Pourquoi avoir peur de quitter vos peurs, sous prétexte qu'elles vous habitent depuis la nuit de votre naissance ? Dans cette nuit, vous avez perdu la Connaissance et la Conscience pure, pour vous plonger dans cette expérience de l'incarnation. Vous l'avez choisie sans contrainte ni contrat. Elle vous a été proposée pour votre évolution et celle de vos parents et enfants.
Le retour n'est pas vers l'inconnu, mais seulement vers le non maîtrisé.
Vous retrouverez ce que vous aviez, ce que vous avez laissé, dès la fin de votre passage, et vous serez enrichis de cette belle expérience de vie.

N'ayez pas peur d'un jugement.
Vous avez peur d'un jugement parce que vous avez jugé. Dès fois, si durement les autres, ou vous-même, que vous extrapolez votre propre jugement selon ces critères humains.
Rien n'est vrai dans vos raisonnements.
Vivez déjà dans la confiance de l'Amour et vous partirez en confiance vers l'Amour.
Votre intolérance humaine ne s'applique pas au regard divin. Elle n'est que le fruit de votre niveau d'évolution en cours. Vous faites de l'anthropomorphisme parce que vous n'avez pas d'autres visions.
L'Amour n'est pas à votre image. L'Amour est la Conscience pure et absolue.
L'Amour est inscrit dans le livre de tous les destins.

Faites confiance ; ce moment aura la douceur de votre confiance. Il aura l'esprit de ce que vous êtes devenu réellement dans cette expérience de vie.
Il n'y a pas de jugement dernier, il y a l'Amour, qui est compréhension universelle et absolue.
Avant le premier passage, (naissance), vous avez choisi en pleine liberté les éléments que vous alliez rencontrer ici, alors ne pleurez pas d'avoir eu cette vie, elle vous appartient de plein droit.
Vous êtes, pour certains, en conflit avec vous-mêmes. Vous pleurez vos misères d'ici-bas et (en même temps) vous avez très peur de les quitter. Il vous suffirait de comprendre votre liberté. Vous avez été libres de vivre, libres dans cette vie.

Ne vous jugez pas vous-mêmes. Vos choix d'ici vous appartiennent, mais ils étaient dictés par des critères qui ne vous appartenaient pas vraiment, puisque vous n'aviez pas la conscience absolue, puisque vos jugements étaient dictés par vos passions et vos émotions.
Ayez confiance encore et encore.
Ne vous instaurez pas juge de votre vie. Vous ne pouvez pas être juge et partie.
Ceci est sans fondement, puisqu'il n'y a pas de jugement.
Votre expérience, (incarnation), s'inscrit seulement dans un collectif d'évolution de votre humanité. Chacun de vous à la mission de faire évoluer l'état de conscience de ce collectif. Chacun le fait selon ses moyens et sa liberté.
Ne jugez pas votre vie. Attendez patiemment, en vivant chaque instant présent, comme un moyen de grandir encore un peu plus dans l'Amour.

N'ayez plus peur de quitter la pauvreté de ce monde, vous allez découvrir la vraie richesse. Elle n'est pas d'or et de pouvoir, elle est d'Amour pur.
Elle est consolation de vos peines et de vos douleurs. Elle est compréhension de ce que vous êtes et de ce que vous avez été. Elle est bienfait, soulagement, liberté absolue.
Votre expérience de la liberté ici, n'est pas vraie, puisque vous la vivez selon vos passions et vos émotions. Cette liberté n'est que l'expression de vos sentiments. Elle est empreinte de vos désirs et de vos peurs.
Vous allez rencontrer cette vraie liberté dénuée de tout sentiment, vide de toute émotion.
Pourquoi avoir peur de retrouver ce que vous connaissez déjà, ceux que vous connaissez déjà.
Soyez confiants et vous serez sauvés ; sauvés de cette errance que vous redoutez tant.
La lumière est là, il vous suffit d'ouvrir votre cœur pour la sentir. Elle guide, elle console, elle aspire ceux qui le veulent.

Soyez bénis petits enfants du monde.
Votre expérience est une richesse, même si votre jugement est sévère, elle est une richesse par l'empreinte de l'Amour.
Vous êtes Sa création. Il est la création. Vous êtes Lui. Il est en vous.
Lâchez vos peurs, cessez vos pleurs et ressentez la vraie vie s'installer en vous, qui vous prépare au passage.
Lâchez, lâchez encore, et, tout de ce monde.
Il n'y a plus de valeurs à présent.

Accueillez ce qui vient dans la confiance. Accueillez sans peur, sans jugement.
Car il n'y a plus de peurs et pas de jugement.
Ne reste que l'Amour pur qui vous inonde. L'Amour qui vous console et vous guérit de tout.
Ouvrez votre cœur à l'Amour et vous serez sauvés de vous-mêmes.
Vous êtes attendus, vous serez accueillis.
N'ayez plus peur de rien, vous serez bientôt libres d'aimer vraiment.
Alléluia dans l'Amour.
Soyez heureux de vivre chaque instant, même celui-là, il vous conduit à l'Amour.
Merci.

Merci.