54372133_2207066499350894_1712305466941374464_n

Écoute et dis-leur votre nécessité de changer votre façon de penser la vie.
Les choses bougent, parce que la vie n'est qu'évolution, alors que vous dépensez toutes vos forces à faire en sorte que rien ne bouge, pour sauvegarder vos intérêts personnels.

Prenez conscience, maintenant, que les règles de l'univers ne sont pas faites pour vous servir, mais que c'est vous qui êtes venus dans cette expérience pour servir l'équilibre du monde.
L'équilibre des mondes se maintient sans tenir compte des intérêts personnels de chacun de vous. Le collectif prévaut sur l'individuel.
Vous avez fondé votre fonctionnement sur la recherche de votre profit, au point d'en faire un paradigme premier à vos actions. Vous idolâtrez vos biens matériels, quand nous vous demandons de prendre conscience que seul le partage pourra vous sauver.

Êtes-vous prêts à partager vos biens ? Pas parce que vous les avez acquis à la sueur de votre ego, mais parce qu'ils vous ont été accordés pour les faire fructifier et les offrir.
Êtes-vous prêts à accueillir ceux qui dévient dans le vent, pour les consoler et les aider à guérir de leurs souffrances ?
Êtes-vous prêts à diriger toutes vos forces dans le service aux autres, pour donner l'exemple de ce qui doit être fait, pour rééquilibrer les forces de votre humanité ?

Si vous répondez oui à cela, alors ce qui vient ne pourra vous perturber.
Pour les autres, commencez le chemin vers cette nouvelle orientation de vos forces. Quittez l'idolâtrie de vos biens matériels. Libérez-vous de cette dépendance, pour libérer votre esprit et vous permettre de comprendre ce que nous vous proposons.
Se libérer, ce n'est pas renier ou rejeter, c'est seulement rester libre.

Êtes-vous prêts à vouloir commencer ?
Ces rééquilibrages d'énergie seront infimes par rapport au rythme de l'univers, et pourtant, ils seront des tsunamis par rapport à vous. Du même ordre que vous tapez dans une fourmilière, sans songer aux troubles que vous générez plus bas.
Changez votre regard sur l'échelle de votre conscience, pour monter au niveau supérieur et comprendre que vos intérêts personnels sont dérisoires.

Alors viendra le jour, où vos consciences collectives iront dans le sens de l'harmonie, du désir de partage avec les autres, de l'attention aux petits, qui amènera l'équilibre du très grand.
Doucement, progressivement, un nouvel ordre sera mis en place, où vous trouverez plus de plaisirs et de satisfactions à vous oublier vous-mêmes, pour servir le Tout.
Alors, nous nous retrouverons dans la joie immense de cet ordre nouveau, fondé sur le partage.

Merci de comprendre cela. Merci à vous tous de vouloir commencer à changer vous-mêmes, sans vouloir changer les autres.
Que chacun aille à sa vitesse, selon l'évolution de sa conscience.
C'est ensemble que vous réussirez. C'est ensemble que nous réussirons.
Alléluia – merci.

Merci Mahé.