P1010852

Les interactions entre les différents règnes sont la clé de voûte de l'équilibre de la création.

Pour que vous compreniez, prenez l'exemple de votre corps. Vous êtes composés de multiples systèmes ayant différentes fonctionnalités. Votre système nerveux, votre circulation du sang, le système digestif, puis hormonale, puis pulmonaire, etc.
Ils sont aussi différents que les règnes de la Terre : minéral, végétal, animal, - plus ce que vous ne connaissez pas encore et que certains devinent.

Pourriez-vous imaginer que malgré leurs différences, ils aient des interactions permanentes visibles et non visibles ; qu'ils fonctionnent les uns avec les autres ?
Vous concevez aisément que votre corps soit composé de multiples systèmes différents qui se coordonnent pour vous faire vivre, alors, concevez que vous êtes à l'image des mondes qui vous entourent et qu'à l'extérieur de votre personne, la création est similaire.

Votre cerveau coordonne vos multiples fonctions. Pour faire le moindre geste, ou émettre la moindre de vos paroles, des millions de connexions se sont réalisées dans vos neurones. Vous n'en avez pas conscience. C'est un travail invisible qui s'effectue pour réaliser la plus infime de vos actions.

Vous viendrait-il à l'esprit que votre système nerveux puisse fonctionner sans le reste ; qu'il existe tout seul et mène une existence indépendante sans se soucier du reste de votre personne ? Ce serait inconcevable !
Pourquoi, alors, agir dans votre vie comme si vous étiez seuls et indépendants ?

Retenez bien que tout est en lien avec tout et que rien ne se fait sans conséquence sur le reste de la création. Prenez conscience de cela dans chacune de vos décisions, dans chacun de vos gestes et même dans chacune de vos paroles, car tout est énergie, donc en lien direct avec les autres mondes.

Comprenez que vous êtes aussi nourris par les autres règnes, qui vous accordent leur énergie pour vous permettre d'être ce que vous êtes. Ce n'est pas un don parce que vous êtes supérieurs, c'est juste le fonctionnement de la création, qui est de permettre l'échange permanent de la vie entre tous ses éléments.

Vos actes de prédation sur la Terre sont des erreurs de jeunesse, comme l'enfant qui se croit maître du monde parce qu'il découvre sa force et son autonomie par rapport à ses parents. Il fait des erreurs, parfois graves. C'est ainsi. Il doit apprendre de ses erreurs. Vous devez apprendre et faire évoluer votre conscience. Vous en êtes là de votre humanité.

Vous déséquilibrez votre environnement qui, à son tour, cherche à retrouver son équilibre.
Ne voyez aucune punition divine dans ce que vous considérez comme des catastrophes. Ce ne sont que des rééquilibrages d'énergie.

Les ouragans sont de simples rééquilibrages de température. Vos guerres sont de simples rééquilibrages de forces. Des adaptations à vos erreurs de comportement, qui vous permettront, à terme, de faire évoluer vos consciences individuelles, pour créer une conscience collective harmonisée et équilibrée.
Vous êtes dans cette phase d'apprentissage. Laissez-vous le temps de grandir.

Ne pleurez pas sur le monde. N'activez plus votre colère, parce que le monde s'abîme. Soyez dans la confiance et l'acceptation de ce qui vient, parce que l'équilibre est dans l'ordre des choses. L'harmonie est le principe même du Divin et la création est Son reflet.

Laissez-vous porter par cette énergie d'adaptation à tout ce qui arrive. Comme l'eau du torrent épouse à chaque instant le relief des rives qu'elle traverse. Le flux de cette eau n'est jamais linéaire. Il est turbulent, perturbé, tourbillonnaire, ou fluide ; jamais identique et toujours vivant. Il est la représentation de la vie matérialisée.

L'eau dans cette agitation permanente se purifie, s'oxygène et devient créatrice de vie, mère nourricière, refuge, en lien constant avec ce qui l'entoure.

Concevez votre vie de la sorte. Acceptez sereinement qu'elle soit tour à tour perturbée, agitée, tourbillonnaire, puis calme comme un lac et poursuive enfin sa course vers l'océan, où l'attendra une autre forme de vie bien différente.
Mais toujours vous serez dans ce flux de vie.

Allez, petits enfants du monde, soyez confiants. Développez, pour mieux vivre, cette conscience de vos liens avec tout ce qui vous entoure, pour développer votre capacité d'adaptation, comme l'eau du torrent tumultueux va évoluer dans un lâcher prise total, en rivière, en lac et finir sa vie dans l'océan, en fusion avec le Tout.

Vous apprendrez que votre identité n'a de valeur que par votre acceptation à vous fondre dans ce Tout d'Amour, où elle n'aura plus besoin de se différencier.

Comprenez ces mots, pour mieux vivre les turbulences qui vous agitent aujourd'hui. Quoiqu'il se passe, soyez confiants et adaptez-vous aux formes des berges qui vous entourent. Elles vous guident vers un ailleurs de paix et de calme.
C'est dans cette compréhension, que vous traverserez la vie sans souffrances, parce que c'est dans le calme intérieur que vous saisirez la force des liens qui vous aident.

Alors, vous percevrez la beauté du monde et vous comprendrez, au plus profond de votre être, que vous faites partie intégrante de cette beauté. Vous êtes cette beauté, parce que tout est l'expression du Divin.
Soyez confiants et laissez-vous porter par la vie.
Merci de comprendre ces mots. Merci.

Merci.

 Cet enseignement est complémentaire du N°106 – Vous êtes des êtres multidimensionnels.